La Belle au
Bois Dormant

Famille de Blacas - blason

Il était une fois une princesse que ses parents, le Roi et la Reine avaient tant attendu qu’ils lui donnèrent pour marraines toutes les fées du royaume. Lors du baptême, chacune d’elles fit un don à Aurore : beauté, grâce, talent, et tout ce qu’il lui faudrait pour être heureuse.

 Cependant Carabosse, une méchante fée, apparut furieuse car elle n’avait pas été invitée. En ricanant, elle murmura, « moi aussi, je veux faire un don à la princesse !! A quinze ans, elle se piquera avec un fuseau et mourra… » La méchante fée disparut dans un nuage de fumée noire.

 Aussitôt, la dernière fée prit la parole et déclara : « rassurez – vous, Roi et Reine, votre fille ne mourra pas. Certes, elle se piquera avec un fuseau mais, au lieu de mourir, elle tombera dans un sommeil qui durera cent ans, au bout desquels le fils d’un roi viendra la réveiller.

La petite princesse grandit, heureuse et comblée de tous les bienfaits des fées. La princesse Aurore devint une jeune fille de plus en plus belle.

Le jour de ses 15 ans, elle se promena dans le château et en haut de la tour, elle rencontra une vielle femme qui filait la laine avec un fuseau. Aurore voulut essayer de le faire tourner… Hélas, elle se piqua le doigt et tomba à terre évanouie. Le Roi et la Reine en pleurs la firent transporter sur un grand lit dans le plus bel appartement du château.

Ayant appris la terrible nouvelle, une gentille fée, pour que la princesse ne se retrouve pas seule lorsqu’elle se réveillerait, toucha de sa baguette tout ce qui était dans le château, hormis le Roi et la Reine. Les gardes, serviteurs, chevaux et souris y compris la petite chatte de la princesse,  tous  sombrèrent dans un profond sommeil…  Autour du palais poussa une épaisse forêt de ronces et de buissons.

Le temps passa, jusqu’au jour où un prince du royaume voisin demanda quel était ce château enfoui dans les arbres. Un vieux paysan qui passait par là, lui expliqua que dans ce château dormait une princesse, la plus belle du monde, qui doit dormir cent ans et qui sera réveillée par le baiser d’un prince charmant.

Le jeune prince poussé par l’amour et par le désir de voir cette fille que l’on disait si belle, s’avança vers le château. Devant lui les arbres et les ronces s’écartèrent comme par enchantement. Dans la cour, le prince trouva tous les habitants endormis, il arriva tout tremblant d’émotion à la chambre de la princesse.

Ebloui par la beauté de la belle jeune fille, il s’agenouilla à côté d’elle et lui donna un doux baiser. Comme  par enchantement la princesse ouvrit les yeux et tout  le château s’éveilla comme s’il ne s’était rien passé ! Alors les gens du château se mirent au travail pour offrir au prince et à la princesse leur plus beau repas. Le soir, on les maria et ils passèrent une nuit peuplée de rêves délicieux.

Le prince et Aurore vécurent heureux très longtemps au château d’Ussé, que l’on appelle maintenant  le

Château de la Belle au bois dormant.